ICO / STO

STO vs ICO : une nouvelle bataille dans le monde des cryptomonnaies ?

By 13 décembre 2018 janvier 31st, 2019 No Comments

La croissance des ICO’s a déjà doublé lors du premier semestre 2018, avec plus de 13,7 milliards de dollars levés cette année.

Alors que les opérations de capital-risque dépassent encore ces chiffres, l’expansion rapide de la collecte de fonds avec la crypto monnaie à étonné le monde de la finance. Elle a ouvert les yeux des investisseurs sur cette opportunité grandissante, même ceux qui ont été les plus réticents.

Après tant de succès et un nombre impressionnant de personnes, on s’attendait à ce que les ICO’s continue leur croissance. Même si les investisseurs ne comprennent pas la technologie innovante, ils peuvent comprendre une tendance. Avec chaque nouveau milliard levé, vous pouvez vous attendre à ce que davantage d’investisseurs explorent les bénéfices de lICO.

Cependant un nouvelle arrivée nommé STO pourrait bien tout bouleverser au sein des levées de fonds.

une pièce de monnaie gravée du sigle bitcoin
Une nouvelle façon de lever des fonds en cryptomonnaie est en train d’émerger

La première fois qu’on m’a parlé d’une STO, c’était dans un blog du Manhattan Street Capital le 14 avril 2017, mais l’idée d’une STO avait germé bien avant cette date précise. Il s’agit de tokens qui ne tirent pas une valeur d’utilisation d’une application, mais qui ont une valeur d’investissement.

Quelles sont les différences entre STO et ICO ?

La STO (Security Token Offering) fait référence à une création d’offre d’investissement dans le cadre d’actions ou des jetons qui sont basés sur une blockchain.

C’est PolyMatch a introduit le concept, comportant un nouveau modèle d’affaires qui diminue les risques pour les investisseurs.

Un Security Token est donc un actif financier qui est « tokénisé » et disponible sur le marché de la crypto-monnaie. Ces tokens peuvent être considéré comme des actifs financiers digitalisés qui permettent de créer des fractions de propriété et d’effectuer des transactions presque instantanées.

Dans le cas de l’émission d’un Security Token sur le marché, on parlera de Security Token Offering (STO).

Tandis qu’avec une ICO, les investisseurs peuvent acheter des jetons au cours d’une offre et ces jetons peuvent être échangés, vendus ou détenus. De plus, les jetons de garantie sont essentiellement des titres financiers et sont donc garantis par des actifs corporels, des recettes de la société ou des bénéfices.

L’approche de la STO peut résoudre les exigences de conformité et d’autorisation concernant les lois sur les valeurs mobilières.

Même si un jeton n’est pas considéré comme un titre, il peut être désigné comme un service de paiement ou une autre forme de placement.Les participants de la STO sont des investisseurs, et non des utilisateurs, qui paient et reçoivent un titre (équité, dette, part des revenus…) qui est représenté par un token.

Pour vendre des titres à la foule, une société doit enregistrer l’offre auprès de la SEC (Security Exchange Commission) qui est difficile et coûteuse, ou utiliser une dispense de cette inscription.Les investisseurs achètent des jetons qui peuvent être échangés immédiatement sur les bourses de crypto-monnaie n’importe où dans le monde.


La Security Exchange Commission considère la plupart de ces ICO’s comme la vente de titres, et non de services publics, cela devient d’autant un problème d’après eux.

Quels problèmes génèrent les ICO’s ?

Ces investisseurs participent à un marché populaire, avec beaucoup d’escroqueries, de fraudes et d’opérations de pré-vente en coulisse, et ils n’ont aucune protection.

La SEC se soucie beaucoup de la protection des investisseurs, et c’est l’objet des lois fédérales sur la sécurité.

Compte tenu de l’incertitude du marché, de l’absence de réglementation, de la fraude et de la spéculation et des avertissements de la SEC, il y a eu une réaction défavorable pour les ICO’s dans l’industrie technologique.

Par ailleurs, Facebook a interdit les publicités liées à l’ICO en janvier. Puis Google a annoncé en mars que les publicités de l’ICO seraient également interdites à partir de juin, Twitter et Mailchimp ont suivi… Il est clair que le terme même « ICO » a généré des problèmes.

Les ICO’s sont censées être une excellente opérations pour les entreprises de mettre leurs jetons entre les mains des utilisateurs. Les avantages de l’économie des biens symboliques sont encore à l’étude par des spécialistes.

Théoriquement, l’économie des biens symbolique peut améliorer les effets de réseau en récompensant la participation des utilisateurs. C’est également un moyen de crée une meilleure gouvernance en donnant aux utilisateurs les plus actifs et une plus grande influence sur les décisions futures.

Dans ce cas d’utilisation, les jetons sont distribués aux consommateurs pour une utilisation immédiate au sein de la plate-forme. Il s’agit d’une vente numériques de tokens utilitaires.

La réalité à propos des ICO’s

Ils ne sont pas encore fonctionnels. En effet, l’objectif de la majorité des ICO’s à ce jour est de collecter des fonds pour que l’entreprise en question puisse élaborer le protocole sur lequel ces jetons peuvent être utilisés.

Mais, le cas d’utilisation des jetons est hypothétique, et il n’y a aucune garantie que l’utilité existera dans l’avenir à part la promesse des personnes travaillant sur le projet.

Et une promesse n’est pas une garantie.

Les jetons de titres d’une STO seront négociés sur des systèmes de négociation parallèles ou auprès de courtiers en valeurs mobilières, qui sont étroitement surveillés par la FINRA et inscrits auprès de la SEC.

Ces SNP et courtiers en valeurs mobilières ont des coûts élevés en raison de la supervision requise avec la nomination d’un chef de la conformité, la formation de chaque employé clé, la tenue de tous les examens nécessaires de la FINRA, le respect de milliers de règles et, finalement, la rémunération des personnes qui apportent à la société l’expérience et les compétences nécessaires pour remplir ces fonctions.

Ainsi, au fur et à mesure de ce développement  du marché , les investisseurs exprimeront une plus grande demande pour des tokens avec une STO parce qu’ils leur offrent gouvernance et protection.

Subscribe to our monthly Newsletter

Leave a Reply

ipsum eleifend velit, et, vel, ut Donec mi,